Nous comparons à ce jour
100 abonnements Gsm en Belgique.

Dernière mise à jour Le

10/12/21 Frais de roaming encore supprimé pour 10 ans

Mon abonnement gsm

Pas de frais de roaming jusqu’en 2032




Un accord entre États membres et négociateurs du Parlement européen a été trouvé dans la nuit de mercredi à jeudi, les frais d’itinérance ne seront pas facturés jusqu’en 2032.

Depuis juin 2017, suite à un accord pour une période de 5 ans, les frais de roaming avait été supprimé dans les pays membres de l’Union Européenne mettant aussi fin à des factures exorbitantes. Depuis l’usage de notre téléphone dans les autres pays membres de l’union européenne est devenu pour beaucoup d’entre-nous une habitude. Seulement cet accord pour la suppression des frais de roaming portait jusqu’à juin 2022. Heureusement suite à la proposition d’un nouveau règlement par la Commission introduite en février dernier, visant à maintenir la gratuité de l’itinérance, celle-ci sera prolonger pour une période de 10 ans.

Ce nouveau règlement prolongera non seulement de dix ans la suppression des frais d’itinérance, mais compte améliorer les services d’itinérance proposés aux voyageurs, comme de bénéficier de la même qualité de service à l’étranger que chez soi. Il garantira un accès efficace aux services d’urgence, y compris en améliorant l’information quant aux autres moyens disponibles pour les personnes handicapées, et de sensibiliser davantage les consommateurs aux frais éventuels liés à l’utilisation de services à valeur ajoutée en itinérance.

Itinérance aux conditions nationales

L’actuel règlement sur l’itinérance a mis fin, le 15 juin 2017, aux frais de roaming dans l’Union européenne et, depuis lors, près de 170 millions de citoyens profitent de l’itinérance gratuite et peuvent conserver leur connexion lorsqu’ils se déplacent dans le marché unique. Pendant les vacances d’été 2019, l’utilisation des services de données en roaming a été multiplié par 17 par rapport à l’été 2016, juste avant la suppression des frais. Ce nouveau règlement permettra donc aux citoyens de continuer à bénéficier de l’itinérance sans frais supplémentaires lors de leurs déplacements dans l’UE.

Bénéficiezr de la même qualité de service à l’étranger que chez soi

Selon les dernières données Eurobaromètre, 33% des personnes en déplacement dans l’UE ont observé un ralentissement de la vitesse internet mobile par rapport à celle dont ils bénéficient habituellement dans leur pays d’origine et 28% ont constaté que la norme de réseau était inférieure à celle de leur pays d’origine (3G au lieu de 4G). Les nouvelles règles permettront aux citoyens et aux entreprises de bénéficier de la même qualité de service que chez eux. Concrètement, si vous avez une abonnement donnant accès à la 4G où 5G, la vitesse de réseau à laquelle vous aurez accès lorsque vous êtes en itinérance ne devrait pas être inférieure, quel que soit le lieu où ces réseaux sont disponibles. En ce qui concerne la 5G, les consommateurs devront être informés de la possibilité d’utiliser certaines applications et certains services en itinérance. Tout comme, les opérateurs du pays visité devront donner accès à toutes les technologies et générations de réseaux lorsqu’une demande raisonnable d’accès de gros aux services d’itinérance leur est présentée.

Accès effectif aux services d’urgence à l’étranger

Le nouveau règlement vise à garantir que les abonnés en itinérance puissent avoir accès aux services d’urgence et bénéficier de la transmission de la localisation de l’appelant sans interruption et gratuitement, y compris par d’autres moyens que les appels vocaux, tels que les SMS ou les applications d’urgence. En outre, les voyageurs devraient être informés des moyens d’atteindre les services d’urgence, y compris ceux destinés aux personnes handicapées, dans le pays de l’UE dans lequel ils voyagent.

Evitez les frais et factures élevées inattendus

Toute personne voyageant dans l'Union européenne devrait pouvoir appeler des numéros de services à valeurs ajoutée, tels que les services d'assistance technique, les services à la clientèle des compagnies aériennes ou des compagnies d’assurance, voire des numéros gratuits, qui peuvent donner lieu à des frais imprévus en roaming. Les nouvelles règles en matière d’itinérance invitent les opérateurs à informer suffisamment les consommateurs des surcoûts auxquels ils s’exposent en utilisant des services à valeur ajoutée pendant l’itinérance.

Viabilité du roaming pour les opérateurs

Les nouvelles règles garantiront que l’itinérance sans frais et les avantages accrus offerts aux consommateurs sont viables également pour les opérateurs. Elles prévoient de nouvelles réductions des prix de gros de roaming, à savoir ceux que les opérateurs se facturent mutuellement pour l’utilisation du réseau, lorsque leurs clients se déplacent à l’étranger. Les plafonds tarifaires entre opérateurs sont fixés à un niveau permettant à ces derniers de récupérer le coût de la fourniture de services d’itinérance. Cela permet également de préserver les incitations à investir dans les réseaux et d’éviter de fausser la concurrence intérieure sur les marchés des pays visités.

Source : Commission Européenne

Publicité

Changer d'abonnement sans se déplacer ? En 4 étapes ultra-simples

  • 1 Comparer en ligne les différents opérateurs et leurs formules d'abonnement
    Comparez les offres et passez commande, vous ne devez rien payer maintenant.
  • 2 Livraison Bpost de votre future carte SIM
    Bpost vous livre à domicile votre carte SIM dans les 48h en général.
  • 3 Nouvelle carte SIM pour votre gsm / smartphone
    Activez la nouvelle carte SIM soit en ligne ou soit par téléphone.
  • 4 Nouvel opérateur GSM activé ! Vous pouvez maintenant téléphoner, envoyer des messages ou surfer sur le web
    Insérez votre nouvelle SIM une fois que l'ancienne est désactivée.
Comment cela se passe ?